Se connecter
G

Gaffiot

Le 14/04/2016 à 17h04

Déboires avec receveur WEDI recouvert de Mosaïque pâte de verre 2cm x 2cm Douches à l'Italienne

Bonjour, Le promoteur auprès de qui nous avons acheté notre résidence principale nous a installé une douche dont le receveur WEDI est recouvert de Mosaïque type pâte de verre de 2cmx2cm. Depuis sa livraison, en janvier 2014, nous subissons bien des déboires quant à ce receveur dont nous ne comprenons l’origine, carreleur et plombier se renvoyant la responsabilité d’une malfaçon éventuelle. En effet, la mosaïque ne cesse de se décoller autour de la bonde malgré 5 tentatives de réfection ces 2 dernières années. Plus de 200 pièces de mosaïque sont désormais décollée et nous avons obtenu du carreleur unes réfection du receveur avec du carrelage de grande dimension. Le problème est que le carreleur voulait poser ce nouveau carrelage sur les anciennes mosaïques après passage d’une résine d’accrochage (sur un receveur mouillé, sic). Je m’y suis opposé vu que la sous couche présentait était d’une part en très mauvais état, irrégulière ce qui obligeait à un bourrage de colle aux endroits où le mosaïque manquait c’est à dire autour de la bonde. Par ailleurs, après 5 réfections successives, j’ai remarqué que la surface du Wedi est TRES endommagée et percée en surface puisqu’on voit la mousse bleue apparaître à de nombreux endroits autour de la bonde. Question 1 : une réparation selon la méthode proposée vous semble-t-elle viable à long terme ? Question 2 : la surface du receveur WEDI étant TRES endommagée, encourons-nous des risques d’infiltration ? Question 3 : Alors que de nombreux forums font état de déboires similaires aux nôtres avec un carrelage Mosaïque en pâtes de verre, le WEDI est-il un support adapté ? Merci par avance de vos réponses Damien

Répondre
AD

Administrateur

20/04/2016 à 14h04

Bonjour,
pour répondre à vos interrogations, le receveur wedi est parfaitement adapté au collage de mosaïque type pate de verre 2cmx2cm, le collage le plus fiable est à la resine époxy. Mais ceci n'est pas toujours fait.
Par ailleurs le receveur n'est pas toujours bien scellé au niveau du siphon, ce qui va induire des mouvements autour de l'écoulement et décollement de mosaïque

Par ailleurs, effectivement on ne peut pas faire de réfection sur un support mouillé. La colle époxy doit impérativement se poser sur un support bien sec.
mais la bonne nouvelle est qu'aux endroits ou la mousse wedi après dommage apparaît ceci n'endommage en rien le cœur du receveur wedi qui reste étanche à l'eau.

Je pense qu'il est plus sage à la vue de tous les carreaux déjà decollés et vu les problèmes de collage rencontrés de finir de décoller l'ensemble des carreaux proprement.
Pour repartir sur une bonne base, on enlèvera les parties de revêtement wedi endommagées, on aspirera bien le support, et on replacera de la trame de renforcement aux endroits ou la mousse est apparente.
On fera alors un "tir à zero" à la colle epoxy, cad une couche d'accroche qui suit la pente initiale du receveur.

La pose de carreaux de formats différents si je peux la comprendre à la vue de votre historique n'implique pas la pose de " grands formats" qui amène à des coupes peu aisées et peu esthétiques.
Il existe des mosaïques en grès dont  le collage n'est pas sensible.


Cordialement,
Patrick Vayssie, Wedi France

GA

Gaffiot

20/04/2016 à 14h04

Merci pour vos conseils.

Bien cordialement

Damien GAFFIOT

GA

Gaffiot

17/05/2016 à 14h05

Bonjour Monsieur VAYSSIE,

Le carreleur du promoteur accepte de mettre en œuvre vos conseils mais refuse de décoller la mosaique sur le pourtour du receveur (pour ne pas abimer la bande d'étanchéité) qui obligerait en ce cas à un changement de cette dernière puis à une reprise partielle des bas de parois avec le risque de ne plus savoir où cela s'arrête.

Certes on est loin des règles de l'art mais cela vous semble-t-il jouable ?

Par ailleurs, ce carreleur, pour gagner du temps, a l'habitude d'intervenir sur une seule journée, encollage et pose de joint compris... J'ai l'impression qu'il n'a pas envie d'y déroger car j'ai demandé les choses suivantes :

Il faudra prévoir une intervention sur 4 jours non consécutifs (afin de permettre un séchage optimum) pour ce qui nous concerne afin de suivre les conseils de WEDI (voir leurs réponses ci-dessous) : ·  Jour 1 :
+ Décapage minutieux, propre et soigné de toutes les anciennes mosaïques et de la colle (prévoir des outils ad hoc)
+ Aspiration du support,
+ Séchage complet du support

· Jour 2 : 
+ Remplacement par de la trame de renforcement aux endroits ou la mousse est apparente. +
+ On fera alors un "tir à zéro" à la colle epoxy, cad une couche d'accroche qui suit la pente initiale du receveur.
+ Séchage de ce tir à zéro

·  Jour 3 : Collage du carrelage définitif

·  Jour 4 : pose du joint

Pour un parfait séchage prévoir 48h de séchage entre jours 1 et 2

Ai-je bien fait ?

Bien cordialement,

Damien GAFFIOT

AD

Administrateur

17/05/2016 à 18h05

bonjour,

je comprends la volonté de garder la partie périmétrique et  basse de la mosaïque pour ne pas toucher à la bande d'étanchétité.

Par contre pour moi l'operation doit impérativement être faite en deux etapes :

etape 1 : decollement soigné des mosaqiues, tramage des parties endommagées et tir à zero avec la colle époxy.

après séchage ..

Etape 2 : collage et jointoiement des mosaiques à la colle époxy.

Cordialement,
Patrick Vayssie, Wedi France

GA

Gaffiot

17/05/2016 à 22h05

OK Merci
comme je vous le disais dans mon 1er message. Il n'y aura plus de mosaïque mais du carrelage grand format .

Faut il un tir à zéro avec ce genre de carrelage ?
Faut il un temps de séchage de la colle entre la pose et le jointoyage ?-Pour moi oui mais ils ne sont jamais à court d'argument : colle spéciale  qui sèche plus vite bla bla bla , l'essentiel pour eux étant de gagner du temps ?
bien cordialement 
Damien GAFFIOT

  • 816dd67c17c1ae649cee7195b4aca5b1_p_17483.jpg
  • 816dd67c17c1ae649cee7195b4aca5b1_p_17483.jpg
AD

Administrateur

18/05/2016 à 14h05

Désolé pour la mosaîque j'étais reste sur l'idée première.

Oui pour moi il vous faut un tir à zéro,  pour coller sur une base de surface regulière et qui suive la pente du receveur.

Pour le temps de séchage entre colle et jointoyement voyez avec  la marque/référence colle ( type C2S)  utilisée, de même pour le joint colle. Les prescritions fabricants sont claires mais varient d'un produit à l'autre.

Cordialement,
Patrick Vayssie, Wedi France

Résultats - page 1 (6 résultats au total)

Veuillez vous connecter pour répondre à ce sujet

Vous n'avez pas trouvé ce que vous recherchiez ?

Posez vos questions à Patrick Vayssie, Réponse sous 48h.